Positions et Pratiques Sexuelles – Qu’est-ce qui est permis? Qu’est-ce qui est interdit?

sexualite Couple ChretienPas mal de chrétiens se posent des questions concernant la sexualité dans le couple chrétien. Quelles sont les positions ou les attitudes sexuelles que je devrais ou ne devrais pas avoir avec mon époux ? Qu’est-ce qui est permis, qu’est-ce qui est interdit bibliquement ?

Il n’y a pas de réponse universelle à ces questions. Pour vous aider à y répondre personnellement, je vous encourage à vous poser les questions suivantes :

Est-ce interdit dans la Bible ?

Si oui, alors ce n’est même pas la peine d’y songer. Il faut d’emblée éliminer cette pratique, position ou attitude sexuelle.

Est-ce que cela souille ma conscience devant Dieu ?

Le principe biblique qu’il faut considérer pour répondre à cette question est énoncé dans Romains 14 : 19-23 dans lequel Paul nous encourage à agir sur la base des convictions que nous avons et en respectant les convictions des autres. Si ce que vous faites dans votre intimité sexuelle avec votre conjoint souille votre conscience ou celle de votre conjoint, alors vous ne devriez pas le faire.

« […] Heureux celui qui ne se juge pas condamnable dans le parti qu’il adopte ! Mais celui qui mange malgré ses doutes prononce sa propre condamnation, car son acte ne procède pas de sa foi. Or si nous agissons sans avoir la conviction d’être approuves de Dieu, nous péchons. » (Romains 14 :22-23, version Parole vivante).

Est-ce qu’en ce qu’en posant cet acte je vais devoir violer mon conjoint ou agir contre sa volonté ?

Si oui, alors ne le faites pas. Dieu nous a créés pour la liberté et ne cautionne en aucun cas tout ce qui peut être fait pour contrôler, dominer, écraser les autres, leur enlever leur dignité. Prendre de force, violer, aller contre la volonté de votre conjoint va ouvrir la porte à tout un tas de désordres dans votre intimité sexuelle et dans vos relations en général.

Est-ce dangereux physiquement ? Est-ce que cela peut causer des blessures physiques chez mon conjoint ? Cela entraîne-il un risque au niveau de sa santé ?

Certaines pratiques ne sont pas saines physiquement et elles peuvent causer du tort au conjoint. Le cas le plus évident, c’est celui de la sodomie. De plus en plus d’hommes ont ce fantasme-là et le réclament à leur femme. Mais cette pratique peut avoir des conséquences graves aussi bien sur le court terme (blessures, risque très élevé d’infections bactériennes et virales de l’appareil génital), que sur le long terme chez la femme (fuite chronique de matières fécales).

Un certain nombres d’hommes ont des fantasmes compliqués qu’ils demandent à leurs femmes d’assouvir, les menaçant d’aller voir ailleurs si elles refusent de se « soumettre à ces fantasmes ». Je dénonce cette attitude-là. Pour marcher dans une unité véritable dans le mariage, chacun des conjoints doit mourir à lui-même pour faire ce qui est dans l’intérêt de son couple, son mariage, de sa famille ! Pour avoir un mariage heureux, il faut que les deux conjoints meurent à leurs désirs égoïstes…

Quand l’apôtre Paul dit dans Hébreux 13 :4 : que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal exempt de toute souillure, ce qu’il sous-entend en fait, c’est les intérêts de l’institution du mariage sont plus importants que nos intérêts personnels ! L’amour véritable ne cherche pas son propre intérêt mais celui de l’autre. Mais certains ont sacrifié leur mariage, leurs enfants sur l’autel de leurs fantasmes ! Et c’est terrible!

Est-ce que cela me conduit à traiter le corps de mon conjoint et mon conjoint d’une façon irrespectueuse ? Cela a-t-il un impact négatif sur nos relations?

Le corps de votre conjoint vous appartient. Cela vrai parce que vous êtes devenus une seule chair. Mais, vous deux individuellement, êtes le temple du Saint-Esprit si vous êtes en Christ (1 Corinthiens 6:19). Bien-aimé, le corps de votre femme/mari appartient aussi au Saint-Esprit. A cause de cela, soyez respectueux du corps de votre conjoint. Dieu vous demandera des comptes sur la gestion de ce corps qui Lui appartient, et qu’Il vous a confié.

Dieu veut que vous profitiez pleinement de vos moments d’intimité, il ne faut pas se méprendre là-dessus. Dieu voit l’intimité entre un homme et SA femme comme des moments absolument merveilleux et Dieu bénit cela. Il faut en profiter pleinement, selon la liberté de vos consciences respectives, et dans l’amour et le respect mutuels.

Si à la fin du rapport intime, votre conscience vous juge l’un ou l’autre, si votre conjoint se sent violé(e), abusé(e), méprisé(e) alors vous avez certainement péché contre Dieu et agit d’une manière qui Lui déplaît.

Si votre femme se recroqueville sur elle pour pleurer parce qu’elle se sent déshonorée comme cela arrive parfois dans certains couples, alors vous avez peut-être eu un moment qui vous a plu personnellement, vous êtes satisfait mais vous n’avez pas marché dans l’amour parce que votre femme a été déshonorée. Et vous avez péché contre votre femme et contre Dieu. Il faut faire attention à cela…

Dans le mariage, il ne s’agit pas de moi, mes, mi, me, je… mais de nous. Dans le mariage chrétien, il ne s’agit pas simplement de satisfaire nos besoins personnels mais aussi d’agir d’une manière qui honore Dieu.

Que Dieu nous aide !

Aisha


Vous aimez nos publications? Abonnez-vous à notre mailing List pour n’en manquer aucune! Pour vous abonner, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail ou aimez notre page Facebook ou suivez-nous sur Twitter ou sur Youtube.

Rejoignez-nous sur Blog Couple Chrétien pour des thématiques plus générales sur le couple, et sur Vivre Une Vie de Faveur pour les thématiques relatives à la croissance spirituelle et au développement personnel! Me contacter : moncouple.mesrelations@gmail.com


Vidéos du Blog sur Youtube :

Publicités

Auteur : Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-designer, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

8 réflexions sur « Positions et Pratiques Sexuelles – Qu’est-ce qui est permis? Qu’est-ce qui est interdit? »

    1. Le point qui dit ‘si on respecte la volonté de l’autre’ est faux dans le mariage. Puisque le mari est le chef de la femme et que celle-ci doit se soumettre à lui il y aura des moments où la femme devra plier sa volonté aux ordres de son mari sinon ce n’est plus un mariage. Donc les choses ne se feront pas seulement si elle le décide ainsi. Et même dans la sexualité cela est valable, afin que la femme ne se mette pas à diriger l’homme. Après c’est à l’homme de ne pas nuire à sa femme, mais ce n’est pas à elle de mettre sa propre volonté en avant

      J'aime

        1. Il y a d’abord Job 23 :12  » Je n’ai pas abandonné les commandements de ses lèvres; J’ai fait plier ma volonté aux paroles de sa bouche.  » où nous voyons Job plier sa volonté à Dieu, puis Ephésiens 5 : 22 « Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;  » où la femme doit voir le Seigneur derrière son mari.
          Ces deux passages devraient suffire à prouver que à certaines occasions (tout le temps?) la femme devra plier sa volonté à celle de son mari.

          J'aime

        2. Au sujet de Job 23 : 12 selon une Bible interlinéaire hébreu-anglais : 23
          mtzuth
          instruction-of
          שְׂ פָ תָ יו
          shphthi·u
          lips-of·him
          וְ ל ֹא
          u·la
          and·not
          אָ מִ ישׁ
          amish
          I-am-removing
          מֵ חֻ קִּ י
          m·chq·i
          from·bosom-of·me
          צָ פַ נְ תִּ י
          tzphnthi
          I-seclude
          אִ מְ רֵ י
          amri
          sayings-of
          ־

          Neither have I gone back
          from the commandment of
          his lips; I have esteemed the
          words of his mouth more
          than my necessary [food].
          12
          פִ יו
          phi·u
          mouth-of·him

          From bosom of me = depuis mon coeur (sens métaphysique ici, le siège des pensées secrètes, intimes)
          to seclude : isoler, séparer, etc…voire sanctifier.

          J'aime

  1. Amen!cet article est la réponse aux questions que je me posais et que j’avais mises en prière. Dieu est formidable ! Bon retour parmi nous Aisha!et merci bcp!tte la gloire à mon Amour Éternel Jésus Christ!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s