Obstacles à une communication saine sur le sexe dans les couples chrétiens

Intimité sexuelle&CommunicationDans beaucoup de couples, la communication sur le sujet de la sexualité est quasi-inexistante. Dans l’enquête que j’ai récemment faite sur le sujet, environ la moitié des participants ne parlent que rarement ou jamais de sexualité avec leur conjoint, par gêne, pudeur ou pour d’autres raisons. Et pourtant, trop souvent les différents et difficultés dans ce domaine sont liés au manque de dialogue.

Pour pouvoir expérimenter dans son couple le genre d’épanouissement que Dieu a voulu pour la sexualité dans le mariage, une communication saine sur les besoins et les désirs de chacun est absolument essentielle.

Voici un point qui entrave la bonne communication sur le sujet de la sexualité dans les couples : la perception que peut avoir l’un des conjoints sur l’intimité sexuelle.

Certaines personnes – et ce sont souvent les femmes – ont une idée négative sur l’intimité sexuelle, une idée qui leur a été communiquée bien souvent par les parents (soit par leurs attitudes ou par leurs commentaires au sujet du sexe). Dans certaines familles, le sexe est tabou, c’est mauvais, on n’en parle pas. Et quelque fois les parents inculquent ces pensées aux enfants ou évitent de leur parler de sexe parce qu’ils pensent les protéger et leur éviter de goûter trop tôt à ce qui est souvent communément vu comme un fruit défendu et qui pourtant est une grâce, une bénédiction dans le mariage ! Au fond, le but que ces parents veulent atteindre est noble (puisque Dieu veut que nous puissions nous garder purs jusqu’au mariage) mais la manière de le faire n’est pas bonne et finit bien souvent par laisser une empreinte négative et influence négativement la manière dont ces enfants vont s’épanouir sexuellement plus tard dans leur mariage.

Quand j’étais enfant, je me souviens que chaque fois qu’il y avait une scène à la télé, les adultes nous demandaient de cacher nos yeux pour ne pas regarder les « mauvaises choses ». Avez-vous vécu cela ? Je me souviens aussi d’une histoire, disant que le fruit défendu qu’Adam et Eve avaient mangé, le péché qu’ils avaient commis, c’était l’acte sexuel. Très tôt dans la vie, l’ennemi essaye de semer ce mensonge dans la tête des enfants, disant que l’acte sexuel, c’est quelque chose de mauvais, c’est un fruit défendu, quelque chose qu’il faut en quelque sorte « voler », quelque chose dont on ne peut jouir pleinement sans se sentir quelque part coupable. Cette pensée, certains l’ont encore même dans le mariage, se frustrent eux-mêmes et frustrent leur conjoint.

Dieu décrit l’acte sexuel comme un acte de bonté, de gentillesse (1 Corinthiens 7 :3-4). Il le décrit comme quelque chose auquel votre conjoint et vous-même avez droit.

Il nous faut véritablement renouveler nos pensées et les ajuster à ce que Dieu dit ! C’est Dieu Lui-même qui a créé le sexe. Il trouve cela beau et bon dans le cadre du mariage et veut que vous ayez une intimité sexuelle agréable, vibrante et épanouie avec votre mari/votre femme. C’est la volonté parfaite de Dieu est pour vous !

Maintenant, chacun vient dans le mariage avec son bagage d’attentes et ses désirs personnels concernant la fréquence des rapports intimes, le lieu où cela doit se faire, et la manière dont cela doit se faire.

Si vous n’en parlez pas, si vous ne mettez pas sur le tapis vos désirs, vos besoins et vos attentes pour essayer de trouver un équilibre, vous allez souvent avoir des frustrations dans ce domaine !

N’ayez pas honte du sexe. Ne le traitez comme un sujet tabou. Parlez-en ouvertement et souvent ensemble et exprimez chacun l’un à l’autre, dans l’amour, vos besoins et désirs sexuels. Il n’y a rien de mal à cela !

Un livre que je recommande à tous les hommes et femmes chrétiennes qui ont difficultés par rapport à leur façon de voir la sexualité, c’est le livre des Cantiques des Cantiques. Si vous voulez vraiment savoir ce que Dieu pense du plaisir sexuel, lisez ce livre et vous serez délivré !

D’autres ont du mal à en parler et sont frustrés dans ce domaine à cause de la culpabilité due à un péché sexuel dans le passé. Si vous avez péché dans ce domaine en ayant des rapports intimes avant le mariage ou en dehors du mariage, demandez pardon à Dieu et recevez Son pardon. Ne laissez vos erreurs de votre passé vous empêcher de profiter de votre mariage aujourd’hui!

Certains trouvent gênant de parler de sexualité ou même d’y penser en raison des abus subis dans le passé. En raison de ces abus, ils associent les rapports intimes à quelque chose de négatif et cela impacte négativement leur libido et leur expérience avec leur mari ou leur femme. Si cela est votre cas, ne restez pas dans cette situation. Emmenez cette situation à la lumière devant Dieu et laissez-Le vous guérir de cette blessure du passé. S’il le faut, faites-vous aider par quelqu’un de mûr dans votre église et en qui vous avez confiance. Mais ne restez pas dans cette situation. Ne laissez pas cet événement du passé vous voler la bénédiction que Dieu a pour vous dans votre mariage aujourd’hui! Rien n’est impossible à Dieu et votre blessure n’est pas trop grande pour que Dieu ne puisse la guérir.

Pour conclure sur ce sujet, ne laissez pas les blessures du passé, les erreurs du passé, et une vision faussée de l’intimité sexuelle vous voler, vous empêcher d’expérimenter le meilleur de Dieu dans votre sexualité, le maximum des grâces et bénédictions que Dieu a prévues pour vous dans votre intimité sexuelle avec votre conjoint. Dialoguez plus souvent au sujet de vos attentes, de vos besoins et de vos désirs avec votre conjoint. Votre intimité ne s’en portera que mieux!

Soyez bénis au nom de Jésus !

Aisha


Vous aimez nos publications? Abonnez-vous à notre mailing List pour n’en manquer aucune! Pour vous abonner, cliquez sur « suivre » et saisissez votre adresse e-mail ou aimez notre page Facebook ou suivez-nous sur Twitter ou sur Youtube.

Rejoignez-nous sur Blog Couple Chrétien pour des thématiques plus générales sur le couple, et sur Vivre Une Vie de Faveur pour les thématiques relatives à la croissance spirituelle et au développement personnel! Me contacter : moncouple.mesrelations@gmail.com

Les Vidéos du Blog sur Youtube :

Publicités

Auteur : Aisha B.

Chrétienne, épouse, maman, docteur, blogueuse, web-administrateur de blogs de ministres de Dieu, ma passion est d'impacter ma génération et de faire connaître Jésus-Christ par le moyen des médias. Mon désir le plus profond est de voir des adorateurs que Dieu recherche se lever, et de voir des familles restaurées dans la francophonie.

8 réflexions sur « Obstacles à une communication saine sur le sexe dans les couples chrétiens »

  1. De mon côté, on a pas une relation intime parce que mon mari aime que je le mastrirbe et le sexe oral.moi je déteste ces choses.ça ns amene l incompréhension ainsi que frustration.merçi pour votre aide.

    J'aime

  2. Tu es une véritable journaliste ou psychothérapeute des problemes liés au couple …… Fais tu cela à plein temps ? Cela exige beaucoup de temps de tenir un tel blog ….

    J'aime

    1. Salut Bernard,
      Je ne suis rien de cela 🙂 🙂 et ai une vie bien remplie en dehors des différents blogs que j’ai créés. J’ai juste un lourd fardeau pour les familles de la francophonie et voudrais proposer des solutions à tous ceux qui ont des difficultés dans leur couple.
      Bénédictions,
      Aisha

      J'aime

  3. Bonjour et merci pour ce message. Je voudrais ajouter que dans certains couples, les raisons viennent aussi parfois d’un manque de communication général entre les conjoints. Il ne faut pas hésiter à en parler au Seigneur à défaut de parler avec son conjoint ( et même si on en parle).
    Comme le dit l’article, c’est Dieu lui-même qui a créé le sexe et on peut lui en parler ,prier pour les difficultés dans ce domaine.
    Que Dieu nous bénisse

    J'aime

    1. Très juste. Mais comment aborder le sujet quand votre conjoint l’évite.
      La réplique ‘tu ne pense qu’à ça’ alors que nous avons très peu de relation intime et pas de discussion à ce sujet.
      Nous vivons une belle relation de couple mais il y a un grand vide du côté intime depuis la venue de nos enfants.
      La prière est un refuge.

      J'aime

      1. Bonne question Jean! Ce serait bien qu’on aborde cette question dans un autre article. Merci pour ce partage! C’est vrai que les femmes ont vraiment besoin d’etre enseignées sur ce point. On a souvent du mal à comprendre les besoins de nos hommes… Que Dieu nous aide!

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s