10 Conséquences néfastes de la pornographie sur le cerveau, le mariage et la vie intime

1/8e des recherches sur internet est directement lié à la pornographie et du contenu pornographique a été recherché plus de 2 612 000 000 sur internet depuis 2015. Une vraie épidémie

c4Nous allons aborder aujourd’hui le thème de la pornographie. Un huitième des recherches sur internet est directement lié à la pornographie et du contenu pornographique a été recherché plus de 2 612 000 000 sur internet depuis 2015. Une vraie épidémie !

Il est de plus en plus facile d’accéder aux films pornographiques. Aujourd’hui, 9 garçons sur 10 sont exposés à la pornographie avant l’âge de 18 ans.

Beaucoup d’enfants de 10 ans ont déjà vu au moins une fois un film pornographique. Dans la culture occidentale, la pornographie est traitée comme si elle est inoffensive, et tout le monde y accède assez facilement sur internet. Mais ses effets sont dévastateurs. La pornographie ravage de nombreux mariages.

Beaucoup de femmes se sentent perdues dans leur mariage et essayent sans y parvenir de trouver des solutions car leurs maris ne veulent jamais de rapports intimes ou ne sont jamais satisfaits au lit. Leurs maris les trouvent ennuyeuses ou pas attirantes. Leurs maris leur demandent de faire des choses qui leur font honte, ou leur demandent des positions de plus en plus bizarres et compliquées. Et la racine de beaucoup de ces problèmes est très souvent la pornographie. Le fait est que ces images agissent au niveau du cerveau et laissent des séquelles.

Je précise que certaines femmes sont aussi addicts à la pornographie, aussi! Alors que quelques uns des points suivants concernent juste les hommes, beaucoup d’entre eux s’appliquent aux deux sexes.

1) Ceux qui consomment fréquemment des images pornographiques finissent par ne plus être stimulés uniquement par leur conjoint. Ces images stimulent les centres d’excitation qui se trouvent dans le cerveau. Et quand la consommation s’accompagne d’un orgasme (libération de la tension via la masturbation), une réaction chimique se produit et des hormones sont libérées. Par ce moyen, le cerveau commence à associer l’excitation avec une image, une idée ou une vidéo, plutôt qu’une personne.

Pour ceux qui ne regardent pas de la pornographie et se sont gardés jusqu’au mariage, ces hormones sont libérées pour la première fois quand ils vont avec leur conjoint et ce qui permet de créer des liens intenses aussi bien au niveau émotionnel que physique.  Mais ceux qui passent beaucoup de temps à regarder du porno habituent leur cerveau à associer stimulation et extase à des images ou vidéos. Et certains arrivent au point de devoir absolument regarder des images ou vidéos pour pouvoir passer à  l’acte avec leur conjoint ! C’est terrible !

2) La pornographie détruit la libido. Ceux qui ont consommé ou consomment actuellement de la pornographie ont souvent beaucoup de problèmes avec leur libido. Ils sont difficilement stimulés par leur conjoint. Aujourd’hui, beaucoup de nos ados grandissent avec un accès tellement facile aux images pornographiques sur leurs téléphones, leurs tablettes, etc. (C’est particulièrement marqué chez les garçons). Une des conséquences, c’est que beaucoup de jeunes mariés ont difficultés à cause des séquelles de cette consommation dans l’adolescence.

3) La pornographie rend sexuellement paresseux. Dans la pornographie, il n’y a pas de préliminaires. Tout le monde est toujours stimulé. Et pour la personne qui regarde, il n’y a pas besoin de faire un effort en particulier pour être stimulé, c’est automatique. La pornographie rend l’excitation gratuite. Les hommes qui s’habituent à cela ont du mal à juste prendre du temps avec leur femmes… Et quand elle n’est pas stimulée rapidement, ils pensent généralement que c’est de sa faute ou ils la croient frigide. Celui qui consomme beaucoup de pornographie approche les rapports intimes avec sa femme comme un moment pour se faire plaisir à lui-même, et plus vraiment comme un moyen de satisfaire les besoins de sa femme ou d’expérimenter quelque chose de super ensemble.

4) La consommation fréquente de pornographie affecte l’intimité. Les centres de stimulation et de plaisir dans notre cerveau sont censés associer rapports intimes avec plaisir physique et un vrai sens de l’intimité. Mais dans la pornographie, il n’y a pas d’intimité et de partage. Il y a juste du plaisir. Les consommateurs de pornographie ont souvent du mal à être intime avec leur conjoint pendant le rapport.

Dieu a fait le rapport intime pour réellement unir le mari et sa femme. D’ailleurs, chaque fois que les conjoints atteignent l’extase, une hormone de liaison, l’ocytocine est relâchée et permet de créer des liens forts entre ces deux personnes.

5) Les consommateurs réguliers de pornographie trouvent les rapports intimes réguliers sont ennuyeux. Les alcooliques boivent beaucoup d’alcool pour l’effet d’euphorie que cela leur donne. Mais leur corps commence à le tolérer et ils sont obligés de boire des doses de plus en plus fortes pour obtenir cet effet. C’est pareil avec la pornographie. Pour que ces images/vidéos aient de l’effet sur eux, les consommateurs réguliers sont obligés de regarder des vidéos de plus en plus bizarres, violentes… et la plupart des vidéos qui existent maintenant sont très violentes, absolument moches, extrêmement dégradantes. Aujourd’hui, on estime que 88% des scènes de films pornographiques contiennent des scènes d’agression physique, 49% des scènes d’agression verbale.

La conséquence de cela, c’est que ces personnes ont une vision déformée de ce que l’intimité sexuelle est vraiment. Et souvent, ils demandent des choses de choses plus en plus bizarres à leur conjoint.

6) Les consommateurs réguliers de porno ont souvent du mal à être tendres lorsqu’ils ont des rapports intimes avec leur conjoint. Les moments qu’ils ont avec leur conjoint tendent à être impersonnels, distants, rapides et quelques fois forcés, sans préliminaire et réel désir de stimuler leur conjoint ; avec peu de tendresse ou d’affection.

7) Une autre conséquence néfaste de la pornographie, c’est qu’elle habitue les consommateurs à avoir une satisfaction immédiate et du coup, ils ont du mal tenir sur la durée pendant le rapport intime. Parce qu’ils tendent à se masturber en même temps, ils parviennent souvent très rapidement à l’orgasme et du coup avec le temps certains finissent par souffrir d’éjaculation précoce. A l’autre extrême, d’autres consommateurs souffrent de problèmes d’érection ayant du mal à rester « ferme » suffisamment longtemps parce qu’ils ne sont pas assez stimulés. Eux par contre ont du mal, beaucoup de mal à parvenir à l’orgasme.

8) La pornographie donne une vision biaisée de ce qui est physiquement attirant et les hommes qui regardent régulièrement ces images/vidéos ont tendance à trouver certaines physionomies plus attractives que d’autres. Ce qui bien souvent les empêche d’apprécier leur propre femme.

Tout cela concourt souvent à leur faire penser que les rapports intimes avec leur femme, c’est trop de travail. Ils sont difficilement stimulés, ne trouvent pas leurs femmes attirantes, se sentent obligés de faire des efforts là où ils se sont habitués à une gratification immédiate. C’est une des raisons pour lesquelles ceux qui arrêtent de regarder des images pornographiques vivent dans la masturbation. Ils trouvent plus facile de se soulager tous seuls sous la douche plutôt que de devoir faire des efforts pour connecter avec leur conjoint.

9) La pornographie rend égoïste, car cela fait rentrer celui qui en consomme dans une sorte de spirale dans laquelle il ignore les besoins de son conjoint et se focalise sur le fait d’avoir du plaisir instantanément car la pornographie lui renvoie constamment ce message : tu mérites d’avoir du plaisir quand tu veux et tu ne devrais avoir à faire des efforts pour l’obtenir. Tes désirs sont plus importants que tout autre chose.

10) La pornographie est une porte ouverte aux possessions démoniaques. Cela ouvre des portes à des esprits de séduction, d’impureté. C’est terrible ! Pendant la délivrance d’une jeune fille, le démon qui était en elle a dit : «  j’avais la permission de la posséder et la permission m’a été donnée quand cet enfant a regardé des vidéos pornographiques ».

La pornographie déshumanise les gens.

La bonne nouvelle, c’est qu’on peut en guérir ! Si vous avez à faire face à ces choses personnellement ou parce que cela concerne votre conjoint, sachez que tout n’est pas perdu et que Christ peut vous restaurer. On en parlera dans un prochain article.

Soyez bénis !

Aisha

Les Vidéos du Blog sur Youtube :

11 thoughts on “10 Conséquences néfastes de la pornographie sur le cerveau, le mariage et la vie intime”

    1. Bonjour,
      Les problèmes peuvent en effet être nombreux. Si vous êtes en couple et que la pornographie devient sujet de tensions (mensonges, choc, troubles sexuelles, perte de confiance en soi, en l’autre…), faites vous aider ensemble par un Conseiller Familiale et Conjugale chrétien qui pourra vous soutenir. Le conjoint utilisateur de pornographie devrait aussi se faire aider, et doit être soutenu. Il peut trouver quelqu’un de confiance envers qui il sera « redevable » (qui lui demandera comment vont ses progrès). Il pourra également se faire suivre par un spécialiste (sexologue, psy..) en addictologie de la pornographie (chrétien de préférence). Je vous conseille aussi le site « stopporn » qui pourra donner de nombreux conseils. La pornographie est un sujet très délicat et qui est parfois difficile à aborder en couple et avec les autres, puisque qu’elle touche à la sexualité, à l’intimité, à des émotions très paradoxales: plaisir, honte… Cependant il existe des personnes prêtes à soutenir ceux qui le veulent, dans la bienveillance et le non jugement, et de belles choses sont déjà faites pour leur permettre de se reconstruire physiquement, psychologiquement et spirituellement.
      Courage, Dieu est bon et guérit.

      Aimé par 1 personne

  1. Excellent message! J’ai souvent soupçonné mon conjoint d’infidélité et il m’a toujours dit qu’il ne m’a jamais trompé. Je sais qu’il a des problèmes avec la pornographie et en lisant ce message j’ai compris que la pornographie influe sur son comportement avec moi et sur notre intimité. En fait un homme lié à la pornographie agit comme un homme infidèle.
    Merci pour ce post car je sais maintenant comment orienter mes prières.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s